tout-savoir-sur-la-protection-toiture

Lorsque la toiture n’est pas bien protégée, elle risque de perdre son étanchéité. De ce fait, l’eau peut facilement s’introduire dans toute la maison. Pour éviter ce genre de gêne, il existe différents produits qui permettent d’entretenir le toit. Vous pouvez distinguer l’hydrofuge, la peinture ou encore les antimousses. Cependant, sachez que la mise en place d’une isolation et l’accomplissement d’un nettoyage régulier servent également à garantir la protection toiture.

L’hydrofuge toiture

Accélérant la détérioration de la toiture d’une construction, l’humidité favorise la propagation des mousses et des microorganismes, des matières qui nuisent la couverture du toit. Parmi les solutions pour combattre ce problème, il y a l’hydrofuge incolore. Ce dernier est un produit qui absorbe et évacue l’eau qui s’accumule dans le toit. Grâce à l’application de cette substance, la toiture bénéficie d’une propriété imperméable. À titre de précision, l’hydrofuge toiture varie en fonction du type de toiture (tuiles, fibrociment, shingle, etc.). Afin de l’utiliser, vous devez contacter un professionnel en rénovation toiture ou bâtiment intégral. En principe, l’hydrofuge se pose en deux couches sur une toiture sèche avec un vaporisateur spécifique.

La peinture de toit

Faisant partie des produits de protection toiture, la peinture de toit est un pigment uniquement conçu pour le toit. Sa particularité est qu’elle peut résister à la pollution, aux rayons ultraviolets ainsi qu’à l’humidité. Compatible avec l’ardoise et la tuile, elle a l’avantage de laisser respirer le support. À l’inverse des autres produits, ce type de peinture n’exige pas l’application de nombreuses couches. Avant d’en acheter, il est nécessaire de trouver un pigment qui s’adapte à votre modèle de toiture, métallique ou poreux. Facile à utiliser, cette peinture se pose à l’aide d’un pulvérisateur, d’un rouleau ou d’un pinceau.

Les antimousses

Ayant des effets à la fois curatifs et préventifs, les antimousses sont des substances incontournables pour la protection d’une toiture. À part le fait d’éliminer les champignons, les algues et les autres microorganismes, ce produit est capable de générer une barrière permettant d’empêcher l’apparition de ces microbes durant un certain temps. Tel que pour la peinture dédiée à la toiture et l’hydrofuge, l’antimousse est appliqué avec un pulvérisateur. Sur le marché, vous pouvez repérer plusieurs types d’antimousse, notamment les bios, à action rapide, sans rinçage ou encore concentré. Pour trouver le produit adéquat, il vaut mieux demander l’aide d’un professionnel.

L’isolation toiture

Afin de bien protéger votre toit, vous pouvez également opter pour l’ajout d’une isolation spécifique. Grâce à une matière isolante, vous pouvez non seulement éviter l’humidité, mais aussi les fortes chaleurs ou les bruits indésirables. Lorsqu’il s’agit de prévenir l’humidité, vous pouvez privilégier les laines de roche, laines de verre, polyuréthane, polystyrène, liège, verre cellulaire, etc. Cependant, sachez qu’une isolation par l’extérieur est possible, mais requiert des travaux importants. Dans ce cadre, le mieux est de la réaliser dès la construction et non pour la rénovation.

Le nettoyage de la toiture

La technique la plus simple de protéger la toiture est sans doute le nettoyage. En effet, si votre toit ne bénéficie d’aucun traitement spécifique, vous devez la polir régulièrement. Si possible, cette opération doit être accomplie 2 à 3 fois par an. Pour ce faire, il suffit de vous munir d’une brosse et de beaucoup d’eau. Si vous ne souhaitez pas monter sur la toiture, il est recommandé de faire appel à une entreprise spécialisée dans le domaine.

Vous avez un projet de rénovation ?

Pour tous vos projets de rénovation en matière de toitures, de façades, d'isolations, de
gouttières ou de velux, faites appel à Picardie Rénovation. N'hésitez pas et demandez un devis
gratuitement !